Jade Fontaine

Jade Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1278
Messages RP : 12

Date d'inscription : 11/09/2013
Âge du joueur : 27
Jauge d'influence : 1994
Crédits : Arté
Avatar : Chrishell Stubbs

Âge : 18 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Étudiante

Liens rapides :

Capacités spéciales : Programmation mémorielle (enregistrement de souvenirs)


# Jade Fontaine   
Mer 6 Sep - 16:36

Fiche d’état civil

Chrishell Stubbs

Jade Fontaine

Âge : 18 ans.
Date de naissance : 11 août 1999.
Lieu de naissance : Paris, France.
Statut marital : Célibataire.
Faction : Non-alignés.
Occupation : Étudiante, prépare un concours de médecine.
Orientation : Homosexuelle, mais ne l’assume pas.


Description physique


Je suis noire. Cela ne sert à rien de le cacher, la couleur de ma peau, l’épaisseur de mes cheveux, la forme de mes lèvres me trahiraient très vite. Les yeux verts que j’ai hérités de mon père font que certains m’appellent « métisse » ou « quarteron » mais je ne vois pas très bien l’intérêt de faire de ma généalogie un compte d’apothicaire. Je suis noire, je suis Française, avec un nom français, faites-vous-y.

Sans être exagérément coquette, je fais attention à la façon dont je présente, m’adaptant autant que possible aux circonstances. Cela peut paraître dérisoire mais je me sens plus prise au sérieux dans les coupes soignées. Il ne s’agit cependant que de vêtements d’occasion voire de récupération, nous n’avons pas les moyens de m’accorder plus de luxe. Bien que légèrement plus petite que la moyenne, quand je cherche à impressionner ou à me redonner confiance je rehausse ma stature en me tenant bien droite, les épaules orientée vers l’arrière, le menton relevé. J’évite cependant ce genre d’attitude quand je suis en nette situation d’infériorité, je sais que ça ne ferait qu’augmenter l’agressivité à mon égard. Un jour, peut-être, cela changera et je pourrai me montrer aussi fière que je le souhaite, peu importe qui j’ai en face, mais pour l’instant j’ai trop peu de valeur aux yeux de la société pour me le permettre.

Position idéologique


Malgré tout ce qu’on peut leur reprocher, je dois avouer que je me sens soulagée du retour à la normale que les Impériaux ont apporté en instaurant leur nouveau régime… mais les années de chaos et de survie m’ont inculqué une méfiance naturelle qui ne s’effacera pas par une simple sécurité relative, certes accompagnée d’un retour de la civilisation, et de la santé, et de droits, et puis… Bon ils ont apporté beaucoup en vrai, mais ce n’est pas une raison pour boire toute leur propagande cul sec, comme ça. Je ne crois pas plus que ma sœur Camille à la pureté de leurs intentions (ils ont quand même instauré leur propre régime, où ils se sont accordé tous les privilèges), par contre j’ai trop d’esprit pratique pour bouder ce qu’ils ont à m’offrir. Je veux être médecin, sauver des vies, c’est ambitieux pour une fille comme moi et les Impériaux savent se montrer généreux envers ceux qui se donnent les moyens de leurs ambitions. Je ne suis pas du genre à cracher dans la soupe.

La résistance ? ils ont peut-être les plus pures intentions du monde, en attendant ils n’apportent qu’encore plus de chaos là où je n’ai envie que de paix, de reconstruction. J’ai bien de la sympathie pour ces Symbiontes que ma sœur admire, mais franchement là ils font quoi à part se cacher ? Je ne leur en veux pas (et je veux même bien les croire quand ils prétendent qu’ils ne savent rien de l’origine de la pandémie), par contre je ne prendrai pas le moindre risque pour leurs belles paroles. J’ai plus de rancœur envers les Humanistes et la guerre civile qu’ils ont déclenchée. Une question de principe valait-elle vraiment tout ce sang versé ? C’était déjà trop tard pour Papa et Maman, mais tant d’autres auraient pu être sauvés si on avait accepté plus vite l’aide impériale.


Don – Programmation mémorielle


Très cérébrale de nature, Jade a développé une capacité particulière à mémoriser sur commande des éléments précis, en les associant à un déclencheur donné. Quelle différence avec un souvenir ordinaire ? Eh bien contrairement à leur équivalent dans sa mémoire naturelle, ces souvenirs garderont toujours la même netteté à chaque fois qu’elle les déclenche, et surtout ils ne lui reviennent avec cette netteté qu’aux moments où elle les appelle à travers le déclencheur. Elle peut ainsi sans problème se libérer l’esprit de l’effort de les entretenir pour les réactiver seulement quand ça lui semble important.

Quand ce don s’est activé, alors qu’elle préparait son brevet, elle ne pouvait mémoriser ainsi qu’un souvenir à la fois – si elle n’a plus de place disponible, elle doit en effacer un pour le remplacer par le nouveau souvenir qu’elle veut enregistrer. Cette unité de « souvenir » correspond à la limite de ce qu’elle peut percevoir, penser ou accomplir à un moment donné, qui correspond au contexte où elle a enregistré ce souvenir et à ce sur quoi elle a concentré ses efforts. Il peut aussi bien s’agir d’une conversation ou d’un discours relativement court, d’un schéma, d’une liste, d’un geste à reproduire ou d’une scène toute entière. Pour qu’il soit définitivement mémorisé elle doit à la fin y associer un déclencheur, qui peut être un mot, une phrase courte, un geste ou une image. Le souvenir s’éveillera alors à chaque fois qu’elle entendra, verra, accomplira ou pensera très fort à ce déclencheur.

La netteté du souvenir dépend du temps de concentration qu’elle y a consacré mais aussi de la complexité du souvenir, en règle générale il lui faut une trentaine de secondes par élément significatif. Un souvenir très complexe enregistré trop vite sera flou et ne contiendra que les grandes lignes de ce qu’il s’est passé, tandis qu’une scène simple longuement méditée pourra parfois contenir des éléments qu’elle n’avait pas consciemment remarqués sur le moment.

Pour l’instant elle n’a pas conscience de ce don et considère cette capacité comme une gymnastique de l’esprit. Très utile pour ménager sa mémoire naturelle quand elle est exagérément sollicitée par ses études, elle lui est surtout précieuse depuis qu’elle lui a permis de garder un souvenir très précis de sa mère, un soir où elle l’avait pris longuement dans les bras, peu avant qu’elle ne tombe malade. Elle s’y replonge régulièrement quand elle se sait seule, en serrant les poings comme un nouveau-né, et sait qu’elle n’aura jamais le cœur de l’effacer pour quoi que ce soit d’autre.


Histoire


Je suis née prématurément, le jour de l’éclipse solaire de 1999. Je le sais parce que mon frère m’a longtemps sciée avec ça, les parents lui avaient promis de partir à la campagne pour avoir une belle vue. Ma mère a eu ses premières contractions et c’est tombé à l’eau, lui et Camille ont dû se contenter du balcon de la voisine qui les gardait, terriblement mal orienté. Heureusement que Camille était trop petite pour vraiment s’en souvenir vraiment, elle m’aurait fait une vie… Elle m’en a déjà fait une, quand elle a commencé le végétarisme et qu’elle a cru se rappeler que dans ma couveuse je ressemblais méchamment au steak qu’on essayait de lui faire manger. C’était pas très ragoûtant, mais maintenant que la viande est devenue si chère j’imagine que je dois plutôt me réjouir qu’elle sache accommoder choux et lentilles pour nous remplir agréablement l’estomac.

On formait une drôle de famille, chez les Fontaine, pendant longtemps je trouvais même que c’était plus une plaie qu’autre chose. Bon d’accord, pour Maman j’étais la huitième merveille du monde, avec mes beaux yeux verts, mes jolies boucles et mon esprit vif, pour l’école par contre c’était une autre paire de manche. Dur de se forger un prénom quand on est la petite dernière et que tous les professeurs ou presque gardent un souvenir impérissable de ses aînés ! On pourrait penser que, parce que j’étais la gentille, l’intello, la travailleuse, celle qui faisait ce qu’on leur demandait, ce serait plus facile pour moi, mais bizarrement en vrai les gens n’aiment pas qu’on fasse ce qu’ils demandent. Surtout quand ils ne comprennent pas eux-mêmes ce qu’ils demandent et qu’on doit le leur expliquer. Ça les énerve, qu’on leur explique. J’ai mis du temps et beaucoup de souffrance à le comprendre, mais au final ce qu’ils veulent entendre c’est surtout ce qu’ils s’attendent à ce que tu dises, tant pis si c’est pas vrai ou bizarre. Et ils s’attendent pas à ce qu’une gamine comme moi – sœur de ma grande sœur par-dessus le marché – leur explique quoi que ce soit, sinon par impertinence, par mépris de leur autorité.

J’ai appris à me taire pour me sentir un peu moins seule, sauf avec Maman avec qui je pouvais dire tout ce que je voulais. Elle me manque… C’est difficile de parler de cette époque, de notre complicité. Elle était pharmacienne et parfois je l’accompagnais à l’arrière-boutique pour la regarder faire ses préparations. Ça s’est fini brusquement, si vite que j’ai à peine compris ce qui se passait. L’école a fermé, les transports ont arrêté de rouler et les autorités nous ont ordonné de rester chez nous, de ne sortir qu’en cas d’extrême nécessité. C’était bien gentil, mais les réserves de nourriture, de produits de première nécessité, ça se consomme toujours trop vite. Parfois il fallait sortir quand même – sortir malgré la maladie qui menaçait dehors.

C’est Papa qui est tombé malade en premier. Maman a instauré des mesures de quarantaine, fait tout ce qu’il fallait… mais ça n’a pas suffi. À moins qu’elle l’ait aussi attrapé dehors, en récupérant des choses pour nous ? Je ne sais pas. Le résultat c’est qu’ils ont décliné tous les deux, et qu’ils en sont morts.

J’en ai pleuré pendant deux jours, ou peut-être deux semaines, je ne saurais plus le dire. C’est Camille qui a pris les commandes de la situation. Elle avait les trucs et astuces de toute une jeunesse de débrouille, ça nous a sans doute sauvés. C’était la chef, et moi sa conseillère quand elle avait besoin d’info qu’elle n’avait pas suffisamment écouté à l’école. On se complétait. Quand les télévisions ont annoncé l’arrivée des Impériaux, leur proposition, on a repris espoir. Le gouvernement français avait accepté, tout allait rentrer dans l’ordre. Je pensais sincèrement que c’était la fin du cauchemar – pas le début d’un délire plus meurtrier encore.

Nous sommes devenus plus indispensables encore l’un à l’autre. La fin de l’électricité, le début des combats, avec toujours la pandémie qui courait, tout ça nous a forcés à repenser entièrement notre survie. On produisait autant que possible nous-même ce dont nous avions besoin, pour le reste on démerdait pour trouver de quoi faire du troc avec l’un ou l’autre des groupes armés, sans vraiment faire attention à leur allégeance. Cela valait mieux, la pire chose qui pouvait nous arriver c’était de prendre parti… et de finir parmi les perdants. Je n’ai jamais vraiment dormi tranquille de tout ce temps-là.

Quand enfin tout cela s’est terminé sur la victoire des Impériaux, je ne savais plus où j’en étais. Mon frère et ma sœur non plus, du reste, on avait si longtemps vécu au jour le jour… et quoi, maintenant ? Camille n’aimait pas les Impériaux. Moi non plus, mais en attendant c’étaient eux qui l’avaient emporté. Et ils guérissaient la maladie, vraiment, les campagnes de vaccination n’étaient pas un piège. Finalement on a décidé de jouer leur jeu, mais de garder un œil l’un sur l’autre. La famille était la dernière chose qu’il nous restait, il fallait la garder unie.

Sans vraiment y croire, j’ai essayé de demander à poursuivre mes études. J’allais bientôt avoir 16 ans et je n’avais même pas le brevet. Nos nouveaux dirigeants étaient fort heureusement conscients de cette déscolarisation forcée de masse et comptaient organiser des épreuves pour sélectionner les candidats les plus méritants à poursuivre leur éducation. J’étais morte de trouille, persuadée d’avoir tout perdu pour de bon, puis je suis mise à l’ouvrage et tout m’est revenu très naturellement. J’ai décroché la bourse, et depuis je m’y accroche de toutes mes forces.

Ajoutée aux revenus des autres Fontaine, mon aide aux études nous donne un niveau de vie décent, à défaut d’être tout confort. Je travaille dur et eux aussi, à leur façon, mais si j’arrive à mon but ils n’auront plus jamais à s’inquiéter de quoi que ce soit. La route est encore longue cependant, horriblement longue… et pleine d’embûche. J’ose juste espérer qu’elle ne comprendra plus d’autre conflit ouvert. Je ne veux plus jamais craindre pour ma vie ou celle de mes proches à chaque carrefour, plus jamais. C’est trop horrible comme sentiment.


Derrière l’écran


Pseudonyme : Shad Elbereth.
Âge : 27 ans.
Comment avez-vous connu le forum ? Je l’ai co-fondé.
Un commentaire ? Changement de personnage, Az ne m’inspirait pas assez pour un redémarrage ^^ mais là cette petite est pleine de potentiel !

ALIENATION soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif

_________________



La sagesse du pauvre est méconnue et ses paroles, personne ne les écoute.


Dernière édition par Jade Fontaine le Ven 8 Sep - 11:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sophroch.itch.io/

Camille Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 334
Messages RP : 13

Date d'inscription : 07/07/2017
Jauge d'influence : 1460
Crédits : ORESTE & thedouble & Sam Sparro
Avatar : Sasha Lane

Âge : 21 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Serveuse

Liens rapides :


# Re: Jade Fontaine   
Jeu 7 Sep - 0:16

Soeurette Choupi Pliiiiiz Keur

_________________

If the fish swam out of the ocean ◘ And grew legs and they started walking ◘ And the apes climbed down from the trees ◘ And grew tall and they started talking ◘ And the stars fell out of the sky ◘ And my tears rolled into the ocean
Revenir en haut Aller en bas

Jade Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1278
Messages RP : 12

Date d'inscription : 11/09/2013
Âge du joueur : 27
Jauge d'influence : 1994
Crédits : Arté
Avatar : Chrishell Stubbs

Âge : 18 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Étudiante

Liens rapides :

Capacités spéciales : Programmation mémorielle (enregistrement de souvenirs)


# Re: Jade Fontaine   
Jeu 7 Sep - 0:25

C'est moi-même Pliiiiiz :D Siffle

_________________



La sagesse du pauvre est méconnue et ses paroles, personne ne les écoute.
Revenir en haut Aller en bas
https://sophroch.itch.io/

Skyler R. Jenselme
Chef de commando des Nobody
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 166
Messages RP : 13

Date d'inscription : 07/08/2017
Âge du joueur : 26
Doublures : Théadora Aasen-Monard / Europe / Io Xiell
Jauge d'influence : 333
Crédits : zgroz-o
Avatar : Clarice Vitkauskas

Âge : 22 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Rebelle à plein temps

Liens rapides :

Capacités spéciales : Force.



# Re: Jade Fontaine   
Jeu 7 Sep - 0:52

une pure non-aligné :D enfin quelqu'un qui trouve du positif aux impériaux :p

_________________

Revenir en haut Aller en bas

Jade Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1278
Messages RP : 12

Date d'inscription : 11/09/2013
Âge du joueur : 27
Jauge d'influence : 1994
Crédits : Arté
Avatar : Chrishell Stubbs

Âge : 18 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Étudiante

Liens rapides :

Capacités spéciales : Programmation mémorielle (enregistrement de souvenirs)


# Re: Jade Fontaine   
Jeu 7 Sep - 22:38

Tu sais ce qu'on dit de ceux qui ne prennent pas parti dans un contexte d'oppression What a Face au final leur silence soutient l'oppresseur.

_________________



La sagesse du pauvre est méconnue et ses paroles, personne ne les écoute.
Revenir en haut Aller en bas
https://sophroch.itch.io/

Jade Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1278
Messages RP : 12

Date d'inscription : 11/09/2013
Âge du joueur : 27
Jauge d'influence : 1994
Crédits : Arté
Avatar : Chrishell Stubbs

Âge : 18 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Étudiante

Liens rapides :

Capacités spéciales : Programmation mémorielle (enregistrement de souvenirs)


# Re: Jade Fontaine   
Ven 8 Sep - 11:20

C'est fini ^^

_________________



La sagesse du pauvre est méconnue et ses paroles, personne ne les écoute.
Revenir en haut Aller en bas
https://sophroch.itch.io/

Camille Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 334
Messages RP : 13

Date d'inscription : 07/07/2017
Jauge d'influence : 1460
Crédits : ORESTE & thedouble & Sam Sparro
Avatar : Sasha Lane

Âge : 21 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Serveuse

Liens rapides :


# Re: Jade Fontaine   
Ven 8 Sep - 23:59

Tout me va Heart

_________________

If the fish swam out of the ocean ◘ And grew legs and they started walking ◘ And the apes climbed down from the trees ◘ And grew tall and they started talking ◘ And the stars fell out of the sky ◘ And my tears rolled into the ocean
Revenir en haut Aller en bas

Skyler R. Jenselme
Chef de commando des Nobody
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 166
Messages RP : 13

Date d'inscription : 07/08/2017
Âge du joueur : 26
Doublures : Théadora Aasen-Monard / Europe / Io Xiell
Jauge d'influence : 333
Crédits : zgroz-o
Avatar : Clarice Vitkauskas

Âge : 22 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Rebelle à plein temps

Liens rapides :

Capacités spéciales : Force.



# Re: Jade Fontaine   
Lun 18 Sep - 16:58


Félicitations !

Bienvenue petite non-aligné en tant qu'humaniste je ne peux que te prévenir que ta jolie petite bouille pourrait servir de carapace à un de ses monstres impériaux, alors rejoins vite notre cause pour être sauvé de ce fléau What a Face.

Ta jauge de points d'influence a été créditée de 100 points pour ta validation !

En tant qu'habitant de Paris, tu dois te plier à certains recensements. Si tu possèdes des dons paranormaux, tu dois les faire recenser ici, même si ils ne sont pas connus des autorités. Tu peux également gérer tes relations et tes occupations juste ici.

De plus, maintenant que tu es citoyen de Paris, tu peux accéder à certaines requêtes administratives. Tu peux d'ores et déjà utiliser les points d'influence donnés à ta validation pour une demande d'équipement ou une amélioration de don (si tu en as un).

Tu peux également demander un logement ou autre lieu si tu le souhaites. Tu trouveras toutes les autres requêtes faisables ici. Si tu cherches quelqu'un, les autorités mettent à ta disposition des moyens de retrouver les disparus ici, qu'il s'agisse de ta famille, d'amis ou d'autres personnes qui comptent dans ton histoire passée ou future.
ALIENATION soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif

_________________

Revenir en haut Aller en bas

Jade Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1278
Messages RP : 12

Date d'inscription : 11/09/2013
Âge du joueur : 27
Jauge d'influence : 1994
Crédits : Arté
Avatar : Chrishell Stubbs

Âge : 18 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Étudiante

Liens rapides :

Capacités spéciales : Programmation mémorielle (enregistrement de souvenirs)


# Re: Jade Fontaine   
Lun 18 Sep - 22:09

Merci Hysteric je ferai attention !

(genre vous vous faites jamais pareil peut-être ? Hihi)

_________________



La sagesse du pauvre est méconnue et ses paroles, personne ne les écoute.
Revenir en haut Aller en bas
https://sophroch.itch.io/

Contenu sponsorisé

# Re: Jade Fontaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jade Fontaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jade - The little flower is lost in this big world
» Pour la jolie et rebelle Jade Campbell
» La Fontaine
» Jade McGrégor, une héritière mystérieuse
» Socle Gardes de la Cour de la Fontaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alienation :: Traces identitaires :: Registre de population :: Citoyens recensés-
Sauter vers: