[Biologie] La pandémie

Ogma
Président du conseil de colonisation
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 248
Messages RP : 0

Date d'inscription : 01/09/2013
Doublures : Équipe administrative
Jauge d'influence : 0
Avatar : Prometheus

Âge : Inconnu
Code génétique : Hôte
Occupation : Président du conseil de colonisation

Liens rapides :


# [Biologie] La pandémie   
Lun 10 Fév - 0:48

Biologie
La pandémie

     Ce mal inconnu a balayé le monde et toutes les certitudes de l’espèce humaine d’un revers de main, plongeant toute la planète dans le chaos le plus total. Après une année difficile l’Europe de l’Ouest a commencé à panser ses blessures et à se reconstruire sans craindre les contaminations… mais le fléau est-il vraiment mort ?


Histoire


     Identifiés dès fin novembre 2013, les premiers malades n’ont réellement inquiété les autorités que le mois suivant, quand les signes d’infection les plus simples tels que la fièvre ou la fatigue nerveuse ont laissé place à des conséquences plus graves. Le virus semble en effet cibler le système nerveux et entraîne une perte progressive des sens qui met en danger aussi bien leur vie que celle des autres. On estime ainsi que les accidents provoqués par les personnes contaminées ont tué au moins autant que le virus en lui-même – le plus impressionnant d’entre eux a sans nul doute été le crash de Singapour. Une enquête a assez rapidement révélé que les premières victimes (les employés d’une gare routière) avaient été en contact avec un Symbionte en fuite qui venait d’un camp tout proche. Par la suite c’est malheureusement la déclaration de nouveaux foyers partout dans le monde qui a permis de suivre plus ou moins le parcours du fugitif, qui s’est largement servi des réseaux de transport aérien avant que ceux-ci ne soient définitivement coupés trois semaines après le début de sa cavale. Déjà bien installé un peu partout sur la planète, le virus a malheureusement continué sa propagation au sol.

     La crise sanitaire a rapidement pris un tour politique, avec l’émergence des mouvements humanistes au lendemain du scandale singapourien. Des centaines d’entre eux ont ainsi manifesté devant un bâtiment de la NASA pour réclamer des sanctions contre les extraterrestres – rassemblement qui a tourné à l’émeute et contribué à doter ses protagonistes d’une aura de martyr de la race humaine. En dehors de ces exaltés, toutefois, la réaction générale a plutôt été au repli et au chacun pour soi. Les hôpitaux, débordés, n’ont ainsi bientôt plus été peuplés que de malade, le personnel soignant ayant souvent fini par renoncer à des traitements visiblement inutiles par peur de la contamination, tandis que la majorité de la population restait cloitrée en famille. Pendant plusieurs mois plus aucun service public n’a été assuré et l’anarchie régnante a entraîné de nombreuses scènes de pillage et de violence. On dénombre quelques tentatives de chercher chez les rares survivants le matériel à un vaccin, sans succès.

     La première lueur d’espoir s’est allumée avec la venue des Impériaux en mai 2014, qui ont promis des vaccins en échange de la coopération des Terriens dans la recherche des fugitifs symbiontes (qui avaient entretemps disparu). En France une vive opposition s’est mise en place entre ceux qui souhaitaient accueillir cette aide providentielle et les mouvements humanistes, qui se sont organisé en résistance. Il a donc encore fallu attendre de longs et rudes combats avant que, avec l’aide des nouveaux extraterrestres, le fléau soit endigué et que la vie reprenne son cours.


Symptômes et complications


     Extrêmement virulent et sans doute transmissible par voie aérienne, le virus ne se manifeste qu’après une période d’incubation de trois à cinq jours mais est contagieux dès les premières vingt-quatre heures. Il commence généralement par développer un état grippal, commun à bien d’autres infections, avant une amélioration trompeuse au bout du dixième ou onzième jour. Sa principale action, qui cible le système nerveux, trouble un à un les cinq sens jusqu’à les faire disparaître dans un ordre aléatoire. Ce stade-là connaît un pic de mortalité non à cause de la maladie en elle-même, mais des imprudences que commettent inévitablement la plupart des malades, inconscients des dangers qui les entourent. Si le processus n’est pas stoppé à temps, la mort survient généralement peu après la disparition du dernier sens, de quelques semaines à un bon mois après la contamination.

     À peine un malade sur cinq a réussi à développer une résistance naturelle et récupérer l’usage de ses sens. Au total on estime que soixante pourcents de la population mondiale a été contaminée.


État des lieux


     Grâce à l’intervention impériale les derniers malades ont pu recevoir des soins d’urgence et ceux qui ont eu la chance d’échapper aux contaminations se sont vus administrer un vaccin. La France et l’Europe de l’Ouest sont hors de danger pour l’instant, mais la maladie aurait continué à se propager dans les zones qui ne sont pas encore pacifiées… de même personne ne peut dire combien de temps le vaccin fera effet avant de nécessiter un rappel. Sa composition est soigneusement tenue secrète et il n’est pas impossible que les Impériaux ravivent un jour ce vieux fantôme si la situation leur échappe sur ce territoire.

ALIENATION soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif

_________________
Ceci est un compte-administrateur dont les messages privés ne sont pas systématiquement vérifiés. En cas de besoin prière de contacter directement les membres de l'équipe administrative !
Revenir en haut Aller en bas
http://alienation.forumactif.org
 
[Biologie] La pandémie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chaire de Biologie
» La chronologie des Pandémies
» Biologie 01. Initiation & Découverte des Pokémon : Types, Forces & Faiblesses
» Cours n°2 : La hiérarchie des démons et le Pandémonium
» Pandémie, soldat, première ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alienation :: Institutions du nouveau régime :: Encyclopédie-
Sauter vers: