Jaan Elkaim - Au coeur du volcan

Invité
Invité
avatar

# Jaan Elkaim - Au coeur du volcan   
Mer 22 Nov - 23:48

Fiche d’état civil

Alexander Pettyfer

Jaan Elkaim

Âge : 20
Date de naissance : 13 mai 1997 .
Lieu de naissance : Strasbourg
Statut marital : Célibataire
Faction :  Non-alignés (voir histoire)
Occupation : Citoyen lambda - employé en poissonerie dans un centre frigorifique - escort boy
Orientation : Homosexuelle.


Description physique


Jaan est un grand gaillard au physique juvénile et délié mais déjà très bien formé (1m80/69 kg). Il a un visage placide qui donne une impression d'aisance mais ses yeux intenses brillent comme deux braises, trahissant un fort bouillonnement intérieur. Une joie pudique, une colère rentrée? Toute son émotion ressort de façon concentrée à travers ses prunelles. Peu confiant dans sa voix, il a parfois du mal à la poser, comme s'il s'étonnait encore d'entendre ces notes graves et vibrantes entonner une suite de mots. Il apprend peu à peu à la rendre plus suave, plus mélodieuse, même s'il lui arrive souvent de devenir hésitant, voire muet quand on touche un sujet qui l'implique trop émotionnellement.

Bien qu'il soit avenant, ce sont ses mains, habiles et d'une grande finesses qui font sa fierté de violoniste. Il en prend le plus grand soin. Vous ne manquerez pas de remarquer l'aspect brillant de tissus cicatriciels en quelques endroits de sa physionomie, qui viennent quelque peu entacher l'harmonie de son corps. La plupart se concentraient sur son bras droit, qu'il a récemment entièrement recouvert du poignet jusqu'à l'omoplate d'un tatouage aux motifs géométriques et pointillistes pour résoudre le problème et affronter sa crise identitaire. Petit détail sans rapport, il a aussi deux piercing au lobe droit, arborant souvent deux anneaux noirs mats ou parfois un pendant un peu plus gothique.

Vous ne le verrez pas sourire très facilement, trop méfiant, voir inquiet, mais il s'adressera à tous avec une innocence attachante. Ses gestes fluides très contrôlés montrent une discipline orchestrée qui encadre une pensée musicale beaucoup plus explosive et créative à l'intérieur.

Son style vestimentaire n'est pas encore bien affirmé. Dans le passé, il ne se concentrait pas vraiment sur son apparence. Mais de jour en jour, il essaye de nouvelles choses pour donner plus de personnalité à sa manière de s'habiller, montant en gamme à mesure que ses finances s'améliorent. Il a un petit faible pour les look urbains et décontracté et sa pièce préférée est une veste en cuir de buffle marron qu'il portera sans doute jusqu'à usure. Longtemps, Jaan a trouvé la mode et tout ce qui touche à la beauté très superflu, presque d'un point de vue moral et religieux. Il pense pourtant de plus en plus qu'extérioriser ses préférences a un côté émancipateur et prend plaisir à se donner un côté "rebelle" et devient peu à peu plus spontané et en accord avec ses goûts.
A travers l'escorting, il s'amuse à explorer les artifices de la coiffure et du maquillage, comme pour conjurer son quotidien très roturier de poissonnier.


Position idéologique


De prime abord, Jaan s'est laissé transporté par la dynamique familiale et s'est rangé dans le camp des symbiontes. En tant que peuple opprimé à travers l'histoire, il a paru évident, philosophiquement parlant, à beaucoup de juifs de soutenir et cacher les symbiontes accusés à tords de mille maux et persécutés par les Impériaux. Mais son histoire personnelle l'a conduit à se retirer de tout questionnement politique. Sa priorité actuelle est de rester sous les écrans radars et de se préoccuper de son petit nombril, même si la collaboration mielleuse des élites humaines avec les impériaux lui inspire un dégoût viscéral. Il a l'impression que l'humanité continue à se détruire elle-même. S'il les craint moins que les Impériaux, il redoute aujourd'hui de se retrouver confronté aux symbiontes. Il aimerait tellement échapper à toutes les influences et vivre sa propre vie...

Les Humanistes ne l'inspirent pas plus que ça. Il ne veut pas faire de mal aux autres, mais en même temps, il comprend que certains veuillent tenter le tout pour tout afin de sauver leur civilisation du colonialisme extraterrestre qui s'est emparé du corps même des hommes et des femmes. Lui-même, passé la cohabitation avec son symbionte a aujourd'hui encore le sentiment d'être dépossédé du sien, puisqu'il ne contrôle plus ses réactions.


Don – Pyrokinésie


La pyrokinésie est le pouvoir de créer et manipuler le feu. Concrètement il s'agit d'accélérer les vibrations de la matière au niveau atomique, jusqu'à produire par friction de la chaleur et un phénomène visible d'embrasement. A faible niveau, la manifestation de ce pouvoir donne l'impression d'une augmentation diffuse de la température ambiante. Concentré sur un point et maîtrisé intentionnellement, ce pouvoir peut permettre d'allumer la mèche d'une bougie et de faire osciller sa flamme, de l'éteindre.

Dans des proportions de puissances plus galopantes et chaotique, ce don peut produire des phénomènes de combustion spontanées, des départs d'incendies multiples, des trainées de flammes "vivantes" ou des "boules de chaleur explosives". Ne pas laisser sortir ce trop plein d'énergie peut jeter le possesseur de ce don à genoux, terrassé par une forte fièvre, ou causer des brûlures localisées et des cloques sur son corps.

C'est un don très lié à l'émotivité et au tourment intérieur. Il a une affinité particulièrement forte avec les sentiment de colère, de trahison, la détresse...



Histoire


Jaan est né au sein de la communauté juive de Strasbourg, dans une famille éduquée, aisée et profondément mélomane. Des quatre enfants de la fratrie, tous apprirent à jouer d'au moins un instrument de musique à un niveau plus que décent en même temps qu'ils apprirent à parler. Seul garçon, Jaan se situait en deuxième position dans l'ordre des naissance, ni aîné, ni cadet. Sa mère, Rebecca, était professeur en musicologie à l'université de Strasbourg, mais voyageait souvent dans différentes villes d'Europe pour participer à des séminaires ou quelques mondanités artistiques. Seul son père, médecin, en bon cartésien se contentait de jouer les poseurs et ne disposait pas de talent artistique évident, si ce n'est celui d'apprécier l'écoute et d'une riche connaissance de l'histoire des arts d'Europe.

Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que Jaan aie profité de la meilleure éducation, des meilleurs professeurs, lorsque son goût pour le violon concorda avec son talent. Il se retrouva au conservatoire et son quotidien laborieux et passionné coulait ainsi dans la paisible ville de Strasbourg. Jaan adorait sa ville. Et plus que tout se promener longuement le long des quaies de l'Ill, entre l'église Saint Paul et le quartier des Contades, en solitaire, perdu dans ses pensées, avant de retrouver sa mère pour prendre une viennoiserie non loin de l'université.

Il a fallu que sa famille le pousse un peu, mais le jeune homme était assez censé pour se rendre compte de sa chance quand on lui a proposé une bourse pour aller étudier la musique à New York en tant que jeune prodige. Il avait alors 14 ans. Il poursuivit sa scolarité au lycée Français. Assez timide et obsédé par la musique, ce changement força un peu son ouverture. Il vivait chez ses cousins, qui étaient assez nombreux à New York. Le mélodrame de sa petite vie d'adolescent fut sa relation avec Alicia, une autre élève de seconde, qu'il fréquenta pendant quelques mois et qui finit par "l'outer" contre son gré en tant qu'homosexuel.

Il redoubla d'ardeur dans son étude de la musique, convaincu qu'il ne pouvait pas y avoir pire trahison, plus grande honte, pire affliction, que celle qu'il était en train de vivre. Mais ça, c'était avant. Avant l'arrivée des vaisseaux spatiaux en avril 2013.

Tout prit alors un tour à la fois dramatique est fascinant. La pandémie éclata. Sa mère vint travailler quelques temps à New York, dans l'idée de le ramener à Strasbourg à la fin du semestre. Cependant, l'aggravation de l'épidémie condamna bien vite les liaisons aériennes et ils se retrouvèrent coincés à New York.

En 2014, tout devint plus intéressant encore. Au printemps, sa mère, qu'il avait toujours vu comme une femme réfléchie et aussi inoffensive qu'un rat de bibliothèque se révéla à la famille de New York comme une activiste très proches des enjeux extraterrestres vers lequel le monde entier avait les yeux tournés. Elle s'adressa à la famille en disant qu'il était de la responsabilité de la communauté juive, maintes fois dispersée et pourchassées à travers l'histoire, de tendre une main fraternelle aux Sonaaq pourchassé par la dictature des impériaux jusque sur la planète Terre.

Plusieurs personnes de la famille acceptèrent de devenir l'hôte d'un Sonaaq, dont Jaan et sa mère qui révéla qu'elle parlait d'ores et déjà pour elle et Eruba, son Sonaaq qu'elle portait déjà depuis deux semaines

Dans le même temps, Jaan apprend avec horreur que la France vient de succomber à la guerre civile suite au soulèvement des armées contre le gouvernement. Les groupuscules terroristes et les tensions ethniques en profitent pour s'en donner à cœur joie. Strasbourg sous ses aspects paisible devient une poudrière : les quartiers de Hautepierre et de de Port du Rhin sont condamnés, les habitants bouchent le tunnel du tramway sous la gare pour isoler la métropole de ses quartiers ouest qui en sont déjà plus ou moins séparés par les voies ferrées et l'autoroute. Un système de milice surveille les ponts ralliant le centre à Port du Rhin. L'Allemagne condamne le Pont de l'Europe. Jaan apprend que deux de ses sœurs se trouvaient chez des amis à Kehl au moment des faits et n'ont pas pu rentrer à temps.
Dans le centre, la Grande Ile, où trône majestueusement la cathédrale devient une citadelle fortifiée où les communautés "françaises" se retranchent en barricadant tous les points. Le quartier des Contades où vivent le père de Jaan ainsi que sa dernière sœur, malade, fait l'objet de braquages et d'actes antisémites non réprimés par les forces de l'ordre...

Alors, que le cauchemar n'aurait pu sembler plus sordide, Jaan perd subitement tout contact avec sa famille en France et en Allemagne quand les Impériaux frappe le pays avec une impulsion électromagnétique. Sa famille se soude autour de l'activisme pro-symbionte, même si Jaan lui est dévasté et ne se sent pas d'une grande aide. Sydel lui parle, tente de gagner sa confiance et de lui rendre l'espoir, forte de sa sagesse séculaire. La Sonaaq semble profondément touchée par sa peine, mais Jaan a du mal à lui ouvrir son cœur.

Pendant un an, il œuvre secrètement pour la cause symbionte aux côtés de sa mœurs, à l'abri de l'aristocratie New Yorkaise. Il se sent très impuissant, dépourvu de tout pouvoir, quand sa mère, fine mélomane est devenue capable de "goûter les sons". Son don de synesthésie en fait un détecteur de mensonge quasiment infaillible, en plus d'être capable de pressentir les intentions cachées des individus et la présence d'un Sonaaq ou d'un Impérial rien qu'en entendant résonner la voix de son hôte.

En juillet 2015, après la réédition de l'armée française et la normalisation des relations diplomatiques, Jaan et Rebecca Elkaim demandent au réseau symbionte à retourner en France pour retrouver le reste de leurs proches survivants. Jaan s'en tient à cette raison officielle, mais Rebecca a sans doute reçu quelque mission cachée concernant les Sonaaqs...

Les choses ont commencé à dégénérer quand la mère et le fils n'ont trouvé à Strasbourg que les cendres de leurs vies détruites par la guerre civile. Il ne restait pas grand chose de leur quartier. Des deux sœurs de Jaan restées coincées en Allemagne, il n'y avait pas de traces, car l'entité d'Europe de l'ouest restait hermétique à celle de l'est. On ignorait même si elle avait survécu jusqu'à la diffusion du vaccin. Quant à la sœur cadette, elle était morte de la maladie et son père avait été victime d'une agression antisémite avant de finir ses jours dans un dispensaire de fortune sur les ruines du parlement européen. Incapable de gérer ces tragédies personnelles alors que le pays lui même tombait en lambeaux et le monde devenait fou, Jaan révéla soudain un "don" pour les départs d'incendie. Alors que Rebecca tentait de le convaincre de quitter les ruines où il n'y avait plus rien pour eux et de rejoindre le combat des Sonaaqs, Jaan éclata en sanglot. En proie à une colère noire que même Sydel ne parvint pas à maîtriser, toutes ses peurs, toute sa tristesse et sa rage contenues depuis des années explosèrent au dehors. Il alluma un brasier tel que plusieurs bâtiment furent détruit et sa mère trouva la mort dans l'incendie.

[i]To be continued (et corrigé)...[i]



Derrière l’écran


Loras : Écrire ici.
Âge : 29
Comment avez-vous connu le forum ? Grâce à une page Facebook sur les forum RPGUn commentaire Non.

ALIENATION soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif


Dernière édition par Jann Elkaim le Jeu 23 Nov - 1:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Skyler R. Jenselme
Chef de commando des Nobody
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 266
Messages RP : 35

Date d'inscription : 07/08/2017
Âge du joueur : 27
Doublures : Théadora Aasen-Monard / Europe / Io Xiell
Jauge d'influence : 253
Crédits : me
Avatar : Clarice Vitkauskas

Âge : 23 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Rebelle à plein temps

Liens rapides :

Capacités spéciales : Force.


Inventaire : 2 cigarettes


# Re: Jaan Elkaim - Au coeur du volcan   
Jeu 23 Nov - 0:02

Bienvenue à toi je me pencherai sur ta fiche demain, je fatigue :)

_________________

Revenir en haut Aller en bas

Camille Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 432
Messages RP : 19

Date d'inscription : 07/07/2017
Jauge d'influence : 1880
Crédits : Istina & anthonyhopkins & Sam Sparro
Avatar : Sasha Lane

Âge : 21 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Serveuse

Liens rapides :


# Re: Jaan Elkaim - Au coeur du volcan   
Jeu 23 Nov - 2:04

Bienvenue sur le forum Hué
Si on veut se faire un barbec' on sait qui venir voir Angel

_________________

If the fish swam out of the ocean ◘ And grew legs and they started walking ◘ And the apes climbed down from the trees ◘ And grew tall and they started talking ◘ And the stars fell out of the sky ◘ And my tears rolled into the ocean
Revenir en haut Aller en bas

Declan Hawk
Humain non-aligné
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Messages RP : 17

Date d'inscription : 30/10/2017
Jauge d'influence : 188
Crédits : Rainbow D.Ashe
Avatar : Jason Momoa

Âge : 37 ans
Statut marital : Marié
Code génétique : Être humain
Occupation : Prof de Yoga

Liens rapides :


# Re: Jaan Elkaim - Au coeur du volcan   
Ven 24 Nov - 11:40

Bienvenue sur le forum :D

_________________


Je suis né
Pour te connaître
Pour te nommer
Liberté.
Revenir en haut Aller en bas

Jade Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Messages RP : 16

Date d'inscription : 11/09/2013
Âge du joueur : 28
Jauge d'influence : 3388
Crédits : Arté
Avatar : Chrishell Stubbs

Âge : 18 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Étudiante

Liens rapides :

Capacités spéciales : Programmation mémorielle (enregistrement de souvenirs)


# Re: Jaan Elkaim - Au coeur du volcan   
Ven 24 Nov - 16:16

Maintenant que je suis un peu plus disponible je te souhaite aussi officiellement la bienvenue Hysteric j'ai un peu parcouru j'aime beaucoup la description de la déchéance de Strasbourg ! Très riche en détail, on s'y croirait.

_________________



La sagesse du pauvre est méconnue et ses paroles, personne ne les écoute.
Revenir en haut Aller en bas
https://sophroch.itch.io/

Contenu sponsorisé

# Re: Jaan Elkaim - Au coeur du volcan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jaan Elkaim - Au coeur du volcan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Son coeur brûle comme un volcan... Nuage Légendaire || 13/05
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» L' EAU et le COEUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alienation :: Traces identitaires :: Registre de population :: Dossiers non-aboutis-
Sauter vers: