Juste un moment d’égarement

Jade Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Messages RP : 16

Date d'inscription : 11/09/2013
Âge du joueur : 28
Jauge d'influence : 3388
Crédits : Arté
Avatar : Chrishell Stubbs

Âge : 18 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Étudiante

Liens rapides :

Capacités spéciales : Programmation mémorielle (enregistrement de souvenirs)


# Juste un moment d’égarement   
Sam 30 Sep - 11:43

Quand on n’a pas de tête, on a des jambes… ou une bonne poire de petite sœur pour faire la navette à sa place.

Quand en rentrant des cours Jade a découvert le trousseau de clé de sa sœur (reconnaissable entre mille par les décorations colorées qui y pendaient) traînant nonchalamment sur la table à manger, elle a sincèrement songé à les laisser là. Camille était une grande fille après tout, assez grande pour assumer les conséquences d’une étourderie. Peut-être même qu’à force ça lui mettrait un peu de plomb dans la cervelle, histoire qu’elle fasse attention à deux fois à l’avenir. Seulement en louchant sur le calendrier sur la porte où ils avaient soigneusement répertorié leurs trois horaires la jeune fille réalisa vite que c’était le mauvais soir pour que Camille assume seule les conséquences de ses actes : son service se finissait à une heure déraisonnable. Une heure où Jade préférait vraiment dormir sans avoir à se soucier de rien. En plus elle avait une épreuve de statistique le lendemain, si sa nuit devait être violemment coupée en deux par une grande sœur coincée dehors sa moyenne risquait de chuter… et elle ne pouvait se permettre ça. Pas plus qu’elle ne supporterait l’idée de laisser la porte non-verrouillée par les temps qui courent.

Avec un soupir de résignation, Jade prit son téléphone pour informer Camille de son oubli et lui proposer de passer sur son lieu de travail le lui apporter. La réponse ne tarda pas, à grands renforts de « Oups », « Ok à bientôt » et autres smileys (pas de merci par contre, faut pas trop lui en demander), aussi Jade prit juste le temps de ranger rapidement ses affaires d’école pour remettre sa veste et reprendre le métro.

***

Jade n’était encore jamais allée au bar où travaillait sa sœur. D’abord parce que ses études ne lui laissaient pas beaucoup de répits pour traîner dans les bars, ensuite parce que ça ne faisait pas si longtemps qu’elle travaillait là. Enfin si, comparativement aux autres postes qu’elle avait enchaîné cela s’apparentait à une éternité (ce n’était pas très difficile), peut-être que c’était bien le bon cette fois ? Celui où elle n’allait plus claquer la porte pour des raisons stupides ? Tout cela pour dire qu’indépendamment des circonstances il était peut-être temps tout compte fait de voir où Camille passait ses journées, vu que cela semblait devenir définitif. D’après elle le pub ne serait pas trop difficile à trouver ce soir, car il y avait une représentation, c’était le groupe de sa collègue avec un duo voix-guitare, il lui suffisait de suivre la musique à la sortie du métro. En effet il y avait bien un air de guitare qui flottait dans l’air au moment où la jeune fille remontait à la surface, qui lui fit tourner la tête vers une petite enseigne ramassée sur elle-même, presque masquées par les lumières criardes de la salle d’arcade juste à côté. Elle hésita un moment quand elle arriva assez proche pour lire le nom (qui ne correspondait pas vraiment à la prononciation qu’elle avait entendue), mais la disposition des lieux collait tellement qu’elle se décida à pousser la porte au moment où une voix féminine se joignait à la guitare.

Sans que Jade comprenne vraiment pourquoi, la voix fit vibrer quelque chose en elle. Elle avait une texture rauque, profonde, une puissance étrange qui attira son regard vers la scène un peu plus loin. Là se tenait une grande silhouette filiforme toute possédée du rythme de la mélodie. Son visage fin se redessinait autour du chant qui sortait de ses lèvres, entièrement absorbé par l’univers musical qui l’englobait. Sa longue crinière blonde cascadait sur ses épaules, rejetée d’avant en arrière, de droite à gauche dans un désordre sublime, artistique. En un mot comme en mille la chanteuse dégageait une aura très particulière, trop particulière, qui laissa la jeune Jade pétrifiée au seuil du bar, la porte encore bloquée par sa main gauche, les yeux plissés, la bouche entrouverte, quelque chose d’interdit dans le regard. Pendant l’espace d’un instant elle était juste tellement absorbée par le spectacle qu’elle n’avait rien vu d’autre.

Ce n’était que l’espace d’un instant, où elle avait oublié comment elle devait se comporter.

_________________



La sagesse du pauvre est méconnue et ses paroles, personne ne les écoute.
Revenir en haut Aller en bas
https://sophroch.itch.io/

Camille Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 432
Messages RP : 19

Date d'inscription : 07/07/2017
Jauge d'influence : 1880
Crédits : Istina & anthonyhopkins & Sam Sparro
Avatar : Sasha Lane

Âge : 21 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Serveuse

Liens rapides :


# Re: Juste un moment d’égarement   
Lun 9 Oct - 1:44

Camille s'est améliorée ces derniers mois, elle a gagné en maturité. Sauf que parfois, elle a quelques rechutes. Comme aujourd'hui, enfin, il y a quelques heures. Elle ne s'est pas couchée à une heure décente, n'a pas mis son cadran et résultat, elle a dormi beaucoup trop longtemps. Et, par beaucoup trop longtemps, il faut comprendre vraiment trop longtemps.
Travaillant de soir, elle a donc presque fait le tour de l'horloge. Elle s'est donc dépêchée de partir sans vérifier qu'elle avait tout ce qu'il fallait avec elle. Elle n'a oublié qu'une seule chose, mais la plus importante : ses clés. Tant qu'à savoir pourquoi elles trônaient sur la table à manger, et bien, c'est simplement car elle est quelqu'un de vraiment très ordonné et logique. Elle avait prévu de manger et donc de s'installer à la table à manger et de prendre son trousseau ensuite.
Ce qui est faux, elle n'avait rien prévu de ce genre, enfin rien à propos de ses clés. Elle ne se souvenait même pas de pourquoi elle les a laissé ça. Avec un peu de réflexion, elle aurait pu. La veille, elle cherchait un bout de papier qu'un gars lui avait laissé, il avait fait ça à l'ancienne pour elle ne sait trop quelles raisons, avec son numéro dessus.
Elle avait donc vidé son sac, contenant mille et un trucs, à la recherche du dit papier. Elle l'avait retrouvé, avait ramassé rapidement ses affaires, envoyé par terre les différentes miettes qu'il y avait, mais a oublié de ramasser ses clés. Ce qui est assez particulier comme oubli, après son trousseau est assez voyant. Elle était déjà en train de penser au gars en fait.
Bref, elle s'était donc coincée sans le vouloir, à l'extérieur de chez elle. Pas pour très longtemps, car, heureusement, Jade a plus la tête sur les épaules qu'elle. Elle l'a texté pour lui dire qu'elle avait oublié ses clés et qu'elle allait le lui ramener.
Au travail, elle regardait donc la porte un peu plus souvent pour aller chercher ses clés le plus rapidement possible. Quelque temps plus tard, elle vit sa petite sœur, sur le bord de la porte, ne lâchant pas cette dernière. Elle suivit son regard et elle vit qu'il fixait sa collègue en train de chanter. Elle ne tarde donc pas à s'approcher afin de le lui indiquer, juste au cas où elle ne s'en serait pas aperçue.
– Hey, tu baves. lui dit-elle. La subtilité faite femme. Sa sœur ne bavait pas, mais cela devait être la prochaine étape. Elle la regarde d'un air moqueur, contente de la voir si peu en contrôle en ce moment, ce qui fait très différent de d'habitude. Elle ne sait pas trop si c'est parce que la jeune femme chante très bien et qu'elle en est bouche-bée ou parce qu'elle est en train de remettre sa sexualité en question, mais elle ne peut pas passer à côté.
La prendre en défaut est tellement rare qu'elle n'a pas le choix. Elle ne sait pas quand cela pourrait encore arriver, alors elle saute sur l'occasion et compte bien en profiter. Question d'être sûre que Jade s'en souvienne. Quoi ? C'est très généreux de sa part de s'assurer que sa petite sœur ne souffre pas d'amnésie. – Tu veux que je te la présente ? fit-elle, fanfaronnant. Elle la prend ensuite par le bras afin de la faire avancer un peu pour qu'elle dégage de l'entrée et qu'elle libère la porte. – T'as mes clés ? Elle est là pour ça. Ensuite, elle va pouvoir regarder Thea comme elle le veut.

_________________

If the fish swam out of the ocean ◘ And grew legs and they started walking ◘ And the apes climbed down from the trees ◘ And grew tall and they started talking ◘ And the stars fell out of the sky ◘ And my tears rolled into the ocean
Revenir en haut Aller en bas

Jade Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Messages RP : 16

Date d'inscription : 11/09/2013
Âge du joueur : 28
Jauge d'influence : 3388
Crédits : Arté
Avatar : Chrishell Stubbs

Âge : 18 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Étudiante

Liens rapides :

Capacités spéciales : Programmation mémorielle (enregistrement de souvenirs)


# Re: Juste un moment d’égarement   
Mar 10 Oct - 17:32

« Mais non ! »

Prise de court par l’intervention de sa grande sœur, Jade avait lâché la protestation tout sec, par réflexe, sans y penser ni même réaliser qu’elle avait déjà retroussé ses lèvres pour vérifier l’affirmation. Non, en effet, elle ne bavait pas, mais le seul fait d’avoir mordu à l’hameçon lui donnait un air coupable qui ne lui plaisait pas des masses. Un mélange douteux de colère et de honte traversa ses iris dans un regard mauvais avant qu’elle ne se reprenne, confuse. C’était Camille après tout, Camille la provocatrice, Camille l’amatrice de scandale, c’était dans sa nature profonde de faire des remarques comme ça, même quand elle ne le pensait pas. Elle n’avait tout de même pas l’air aussi stupide que ça, n’est-ce pas ? Un bref coup d’œil à la poignée de la porte qu’elle tenait toujours en main lui brisa net cet espoir : oui, elle avait bien eu l’air aussi stupide que ça… Maussade, elle se laissa donc emporter sans protester hors de l’entrée en évitant soigneusement les regards moqueurs qui la dévisageaient sans l’ombre d’un doute dans son esprit paranoïaque.

« Bien sûr que je les ai, répondit-elle au tac-au-tac à la deuxième question, profitant de la diversion pour se plonger dans son sac en bandoulière. Après réflexion et sans quitter son attention du sac elle ajouta : Et non, ça ira. (Elle prit encore deux battements de cil pour rassembler des souvenirs épars et former une pensée cohérente,) Ça doit être ta collègue, c’est ça ? T’avais raison, elle chante plutôt bien. (Et pas que ça, mais Jade enfouit immédiatement ce déhanchement langoureux, ce regard flamboyant loin dans ses pensées. Elle se forgea un masque de sourire forcé, un peu figé, pas son meilleur mais elle n’était guère en état de faire mieux,) Je vais pas pouvoir rester très longtemps de toute façon. Tiens, les voilà. »

Elle sortit donc enfin le blinquant trousseau, cliquetant de toute part, pour le tendre à sa sœur. Son système digestif choisit ce moment précis pour se rappeler à elle avec un gargouillis des plus inélégant (mais néanmoins éloquent). Rapidement la jeune Jade passa mentalement en revue ce qui traînait dans leur frigo, c’est-à-dire rien de plus glorieux qu’un pâté qui avait une drôle de texture et des raviolis informes. Soit rien d’assez motivant pour la pousser dans les méandres du métro sans poser cette question au moins :

« Sinon vous servez quoi de bon dans votre gargote ? C’est abordable ? »

Bien sûr l’idéal serait que cette chère Camille, reconnaissante des efforts de sa petite sœur pour qu’elle ne passe pas la nuit dehors dans le froid, se propose d’elle-même de lui offrir le repas, mais Jade n’osait pas trop compter sur ce genre de réflexe de bienséance. De toute façon ça ne changerait pas grand-chose, que ce soit Jade ou Camille qui mette la main au portefeuille cela ferait tout de même partie du budget de la fratrie Fontaine, alors autant que ce soit pas trop cher.

_________________



La sagesse du pauvre est méconnue et ses paroles, personne ne les écoute.
Revenir en haut Aller en bas
https://sophroch.itch.io/

Camille Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 432
Messages RP : 19

Date d'inscription : 07/07/2017
Jauge d'influence : 1880
Crédits : Istina & anthonyhopkins & Sam Sparro
Avatar : Sasha Lane

Âge : 21 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Serveuse

Liens rapides :


# Re: Juste un moment d’égarement   
Sam 21 Oct - 4:20

Si Jade voulait faire une entrée remarquée, elle a réussi. Mais Camille sait bien que cela ne devait pas être le cas, elle trouve cela encore plus drôle. Elle ne le cache pas, surtout pas quand elle répond son « mais non ! » qui est tout sauf convaincant.
Sans grande surprise, sa grande sœur se met à rire. La petite sœur ne fait pas très sérieuse en ce moment, elle a perdu toute contenance. Elle se laisse amener loin de la porte, elle l'amène à une table libre et dont elle sait qu'elle risque de ne pas être occupée par des habitués. Elle ne sait pas si Jade veut rester, mais elle doit lui parler un peu avant.
Si elle lui en laisse le temps, car elle parle de Théa, même si elle ne veut pas la rencontrer. – C'est elle... j'dis pas que des mensonges. Elle ne ment pas souvent, elle édulcore parfois la vérité, un peu à la Edward Bloom, mais elle ne ment pas. M'enfin, ce n'est pas tout le monde qui pense comme elle.
Elle lui dit ensuite qu'elle ne va pas rester longtemps et sort enfin son trousseau qu'elle prend tout de suite pour être sûre de bien les avoir cette fois ci et de ne pas les oublier avec sa sœur et que cette dernière décide de ne pas les lui rapporter deux fois en une soirée.
– Des plats végétariens. que Camille répond. Ce qui n'est pas très original, mais c'est le cas de bien des endroits. Ce qui n'est pas plus mal, il est vrai qu'elle était déjà habituée avant que cet arrêt soit obligatoire.
– Et comme t'as été gentille tu vas avoir le droit à mon rabais. Elle a parfois un bien grand cœur. Elle quitte rapidement pour aller vers le bar, et elle revient quelques secondes plus tard avec le menu. Elle s'en retourne ensuite pour aller porter ses clés dans son sac, bien à l'abri, pour éviter de les perdre encore une fois.
Là, elle se dit qu'elle peut lui parler à présent. – J'vais pas te juger si c'est le cas... et si t'as des questions, j'suis là. Elle dit ça sérieusement. Elle sait à quel point cela peut être compliqué. Elle, elle ne l'a pas vraiment vécu, voulant tellement se faire remarquer par ses parents, qu'elle n'a pas hésité très longtemps. Sauf qu'elle a vu plein de personnes le faire, elle a entendu plein d'histoires, alors elle ne va pas juger sa sœur si au final elle a une attirance pour les filles.
Puis, on l'appelle, elle a presque oublié qu'elle travaillait et elle laisse donc Jade sur ce qu'elle vient de lui dire.

_________________

If the fish swam out of the ocean ◘ And grew legs and they started walking ◘ And the apes climbed down from the trees ◘ And grew tall and they started talking ◘ And the stars fell out of the sky ◘ And my tears rolled into the ocean
Revenir en haut Aller en bas

Jade Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Messages RP : 16

Date d'inscription : 11/09/2013
Âge du joueur : 28
Jauge d'influence : 3388
Crédits : Arté
Avatar : Chrishell Stubbs

Âge : 18 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Étudiante

Liens rapides :

Capacités spéciales : Programmation mémorielle (enregistrement de souvenirs)


# Re: Juste un moment d’égarement   
Sam 28 Oct - 17:40

Camille avait aux lèvres un sourire taquin qui donnait juste envie à Jade d’étrangler sa sœur – surtout quand elle en remettait une couche en lâchant des évidences. Bien sûr qu’elle ne mentait pas à tous les coups – personne ne mentait sur tout et n’importe quoi, c’en serait pathologique –, et bien sûr qu’elle se doutait qu’un petit bar sans prétention ne pouvait se permettre de proposer de la viande au menu.  Ce n’était pas vraiment le sens de sa question, aussi y voyait-elle des piques mal placées qui ne méritaient qu’une moue boudeuse en guise de réponse. Au moins Camille avait-elle fini par s’éloigner pour lui rapporter le menu, non sans promettre le rabais du service. Cela lui semblait être la moindre des choses, mais Jade hocha tout de même la tête avec un sourire poli en signe de remerciement.

Attrapant la carte entre deux doigts, la jeune fille commençait à l’étudier quand une dernière intervention de Camille la figea. Le cas de quoi, la juger sur quoi ? Quelles questions ? Elle avait à peine eu le temps de lever un regard surpris que ce foutu courant d’air était déjà partie s’occuper d’autres clients, laissant sa petite sœur la bouche en cœur. Elle se passa rapidement la conversation en tête, cherchant à déterminer ce qu’elle pouvait bien vouloir dire, mais elle n’était pas sûre de comprendre. Ou plutôt elle n’était pas sûre de vouloir comprendre, mais elle leva malgré elle les yeux sur la chanteuse un peu plus loin, à la faveur d’un tremolo particulièrement vibrant. Son nez piqua un peu plus loin dans le menu pour masquer quelques réactions corporelles qu’elle préférait garder pour elle. Après deux profondes respirations, elle se sentit heureusement assez en contrôle pour fermer la carte et la tendre vers Camille qui revenait.

« Un gratin de poireaux et un jus de pomme s’il te plaît, commanda-t-elle. Il y a du monde ce soir on dirait, c’est comme ça tout le temps ? »

C’était sur le moment un sujet de conversation qui lui avait semblé assez bateau pour éviter d’embrayer sur l’autre, avec un peu de chance elle allait juste raconter comment c’était bondé tous les soirs et que c’était trop la folie… mais avec moins de chance, c’était vraiment exceptionnel et tout allait revenir au charisme exceptionnel de la chanteuse. Jade se mordit les lèvres, incertaine de la conversation qu’elle avait déclenché.

_________________



La sagesse du pauvre est méconnue et ses paroles, personne ne les écoute.
Revenir en haut Aller en bas
https://sophroch.itch.io/

Camille Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 432
Messages RP : 19

Date d'inscription : 07/07/2017
Jauge d'influence : 1880
Crédits : Istina & anthonyhopkins & Sam Sparro
Avatar : Sasha Lane

Âge : 21 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Serveuse

Liens rapides :


# Re: Juste un moment d’égarement   
Jeu 9 Nov - 3:27

Jade joue à la timide, à la non intéressée. Camille ne pense pas la connaître par cœur, mais elle la connaît tout de même un peu. Juste assez pour savoir que de réagir de cette manière, comme elle l'a fait  en voyant la chanteuse, n'est pas normal. Il y a quelque chose là-dessous, surtout avec tout ce déni. Elle en est sûre et elle ne va pas laisser ça couler.
Sa sœurette décide de manger et elle commande donc. – On a pas ça... c't'un pub, pas une garderie. Du jus de pomme ? Mais elle a quel âge ? Cinq ans ? Elle ne sait pas trop ce qu'elle a fait pour avoir une petite sœur comme ça. Petite sœur qui lui a ramené ses clés, mais ce n'est pas une raison. Puis bon, la contredire lui fait toujours du bien, il n'y a pas mieux pour se remonter le moral.
À quoi servirait les petites sœurs sinon ? Elle n'en sait rien. Elle est bien une petite sœur pour leur frère, mais elle n'est pas du genre à se laisser faire ou encore à rendre service juste comme ça. Elle se doute bien qu'il en faut, mais elle laisse ça aux autres.
C'est sa manière d'être généreuse. Elle a bien le droit de l'être aussi. C'est sûrement la pire manière d'être serviable mais elle doit bien commencer quelque part.
Elle part car elle doit travailler et revient ensuite dès qu'elle le peut, car elle n'en a pas fini avec sa sœur. Sœur qui amène le sujet avant qu'elle ne le fasse. Enfin, d'une manière détournée, mais cela compte tout de même. – Ça dépend... mais Théa attire bien du monde. fit-elle, lui faisant un clin d'œil ensuite. Elle n'est pas la seule à bien l'aimer. Elle ne compte pas oublier ce qu'elle a cru percevoir chez Jade. Elle ne compte pas plus lui faire oublier.
Elle ne tarde pas à aller donner la commande de sa sœur, ainsi qu'à retourner faire le tour des tables. Sa cadette n'est pas sa seule cliente, elle ne peut pas lui accorder toute son attention. Quoique si elle était sa seule cliente, elle ne lui accorderait pas non plus toute son attention. Elle ferait autre chose... et cela serait plutôt mauvais signe que le bar soit vide.
– Tu veux en savoir plus sur Théa ? demande-t-elle à sa petite sœur, lorsqu'elle a un petit moment de libre. Elle ne compte pas s'arrêter à ce sujet, voir sa sœur se comporter de cette manière étant bien trop intéressant.

_________________

If the fish swam out of the ocean ◘ And grew legs and they started walking ◘ And the apes climbed down from the trees ◘ And grew tall and they started talking ◘ And the stars fell out of the sky ◘ And my tears rolled into the ocean
Revenir en haut Aller en bas

Jade Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Messages RP : 16

Date d'inscription : 11/09/2013
Âge du joueur : 28
Jauge d'influence : 3388
Crédits : Arté
Avatar : Chrishell Stubbs

Âge : 18 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Étudiante

Liens rapides :

Capacités spéciales : Programmation mémorielle (enregistrement de souvenirs)


# Re: Juste un moment d’égarement   
Ven 10 Nov - 17:03

« Te fous pas de ma gueule Camille, je suis peut-être pas très bar mais je sais qu’ils ont toujours des softs en réserve. (Ne serait-ce que pour les quelques clients qui s’amusaient à faire des mélanges douteux de toute sorte de boissons. Bien sûr qu’elle devait avoir des jus ou assimilés planqués quelque part,) Alors que ce soit de la pomme ou autre chose, tu m’en prends un et tu fais pas chier. »

Jade pouvait faire figure de bonne poire, elle n’en savait pas moins reconnaître les moments où sa chère grande sœur se jouait royalement d’elle et donc lui montrer des dents au moment opportun. Elle avait une grosse interro le lendemain et absolument aucune envie de se bousiller la concentration avec la moindre goutte d’alcool. Elle avait décidé de manger ici parce que c’était plus pratique pour elle, c’était tout. Vraiment tout. La moue boudeuse, elle préféra ignorer le sous-entendu à peine appuyé de sa sœur sur le sex-appeal de « Théa » (tiens c’était ça son nom à la chanteuse ?) et se contenta d’un regard mauvais. C’était de la provoc’, toujours de la provoc’, Camille connaissait-elle seulement autre chose que la provoc’ ? Parfois Jade se le demandait, d’autres fois elle se contentait d’accepter cette cruelle réalité. Le plat finit par arriver (en même temps qu’une boisson non-alcoolisée), et la jeune femme commença à piquer dans la croûte de son gratin. La sauce fromagée était un peu liquide à son goût (elle allait probablement devoir rasiner à la cuillère, comme une soupe), mais c’était pas mauvais et même agréablement lourd pour l’estomac. Manger canalisait son énervement, et l’énervement la distrayait de son trouble. Que demander de plus au fond ?

Peut-être juste que Camille ne revienne pas à la charge – réalisa-t-elle, un poil trop tard. Elle venait d’avaler une pleine bouchée de poireau et se sentait un peu prise au dépourvu quand elle tourna vers sa sœur un regard un peu bête et un peu rond. Si elle voulait en savoir plus sur Théa ? Mais… mais… mais genre, euh ?

« Euh genre son signe astrologique ou le nom de son premier petit chien ? maugréa-t-elle après avoir dégluti rapidement la bouchée qui obstruait sa bouche. Camille, je bosse pour aucun magazine people, qu’est-ce que tu veux que je te dise ? Elle chante super bien ta pote, si un jour elle fait un concert ailleurs je veux bien qu’on s’achète des places, mais je vais pas non plus tapisser des posters d’elle partout dans ma chambre. Enfin dans notre chambre. Enfin dans mon bout de chambre de notre chambre. Enfin tu m’as comprise. Qu’est-ce que tu cherches à la fin ? »

À la faire sortir de ses gongs probablement, et elle n’en était plus très loin. Si elle n’avait pas une assiette à terminer Jade se serait probablement levée pour aller bouder ailleurs.

_________________



La sagesse du pauvre est méconnue et ses paroles, personne ne les écoute.


Dernière édition par Jade Fontaine le Sam 25 Nov - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sophroch.itch.io/

Camille Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 432
Messages RP : 19

Date d'inscription : 07/07/2017
Jauge d'influence : 1880
Crédits : Istina & anthonyhopkins & Sam Sparro
Avatar : Sasha Lane

Âge : 21 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Serveuse

Liens rapides :


# Re: Juste un moment d’égarement   
Mer 22 Nov - 2:22

La réaction ne se fait pas entendre. Camille regarde Jade pas très impressionnée, encore un sourire moqueur à ses lèvres. Oh la la. Sa petite sœur a oublié son sens de l'humour ce soir, elle l'oublie très souvent, peut-être qu'elle n'en a juste pas. Elle secoue la tête et lève les yeux dans les airs.
– Oh la la, relaxe. Qu'elle respire un peu. Ce n'est que quelque chose à boire, pas la mer au complet. Elle est vraiment remontée. Ça lui donne envie de lui dire de s'envoyer en l'air, mais quelque chose lui dit qu'elle risque de vraiment mal le prendre, alors elle décide de mettre le sujet en pause. Elle quitte donc pour aller porter sa commande et revint avec elle, avec ce que madame souhaite boire.
Elle ne prend pas plus qu'elle continue au sujet de Théa. Elle est vraiment décourageante. – Comme tu veux. fit-elle, secouant les épaules. Si elle veut rester toute seule, c'est son choix. Tout comme si elle ne veut pas essayer un nouveau pan de sa sexualité aussi. Tant pis, elle aura au moins essayé. Et ce n'est pas dit qu'elle va laisser ça tomber, elle ne va pas le faire. Juste une petite pause. – C'est bon ? lui demande-t-elle, ensuite, pointant son repas pour que ce soit plus clair. Elle ne parle pas de leur conversation. Elle est terminée, pour l'instant, et elle ne va plus y revenir. De la soirée. Peut-être laisser passer quelques jours avant d'aborder le sujet encore une fois. Elle va bien voir. Elle sait juste qu'elle ne va pas l'oublier.
Souvent elle se dit qu'elle n'est pas faite pour avoir une sœur et un frère. La situation semble le lui prouver encore une fois. À moins que ce soit l'habitude de toujours essayé d'avoir l'attention de ses parents qui a pris toute la place. Elle ne sait plus comment être une sœur, si elle l'a déjà su. Ni si elle sait comment laisser la place aux autres.
Elle ne vise pas le prix de meilleure sœur de l'année, alors elle ne pense pas qu'elle devrait changer pour le bien de sa cadette. Et l'embêter est tellement facile, elle ne peut pas s'en priver. Elle y revient toujours. Peut-être que c'est normal.
Elle repart ensuite s'occuper des autres tables, prenant les commandes, les emportant, prenant les verres, en rapportant, l'usuel. Elle revient ensuite vers sa sœur. – Tu m'en veux à quel point ? lui demande-t-elle. Il faut bien mettre les points sur les -i- et les barres sur les -t-, elles habitent ensemble. Autant savoir dans quelle ambiance elles vont être durant quelque temps.

_________________

If the fish swam out of the ocean ◘ And grew legs and they started walking ◘ And the apes climbed down from the trees ◘ And grew tall and they started talking ◘ And the stars fell out of the sky ◘ And my tears rolled into the ocean
Revenir en haut Aller en bas

Jade Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Messages RP : 16

Date d'inscription : 11/09/2013
Âge du joueur : 28
Jauge d'influence : 3388
Crédits : Arté
Avatar : Chrishell Stubbs

Âge : 18 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Étudiante

Liens rapides :

Capacités spéciales : Programmation mémorielle (enregistrement de souvenirs)


# Re: Juste un moment d’égarement   
Dim 31 Déc - 11:53

De façon un peu surprenante, Camille laissait tomber le morceau. Jade avait encore un regard méfiant, s’attendant à une nouvelle salve à tout moment, mais sa sœur lui demandait juste si c’était bon. La tambouille probablement, car elle avait beau retourner la phrase dans tous les sens elle ne lui trouvait aucun double sens piégé, surtout que la gestuelle désignait l’assiette sans aucune ambiguïté. Un peu surprise de s’en tirer à si bon compte elle hocha la tête et esquissa un sourire timide. Visiblement satisfaite son aînée repartit vers la suite de son service, laissant sa cadette à son assiette. Et à la musique. Elle chantait bien cette Théa (en fait « bien » était même un peu faible), il y avait quelque chose de vibrant dans le timbre de sa voix, c’était agréable. À écouter, juste à écouter. Elle préférait pour l’instant ne pas regarder, et pour le coup son repas constituait une excuse toute trouvée. Un doigt sur son couteau battait le rythme de la guitare.

Elle avait presque fini son plat (ou en tout cas la partie solide du plat) quand Camille revint à elle, comme un diable sortant de sa boite, avec une question qui la laissa interdite. Est-ce qu’elle lui avait vraiment lâché la grappe parce qu’elle se sentait… coupable ? Déposant les couverts sur l’assiette Jade se tourna vers sa sœur, un peu surprise, clignant trois fois les yeux. Ça n’avait pas l’air d’une blague ou d’un piège, il y avait une inquiétude très sincère sur les traits de Camille, qui désarçonnait Jade plus sûrement qu’une nouvelle moquerie. Elle pinça ses lèvres dans une mine radoucie et s’expliqua d’un ton plus posé, intime :

« Camille, je suis juste fatiguée, et un peu stressée aussi, il y a une grosse interro demain, tu comprends ? C’était un peu lourd et c’était pas trop le moment, je voulais juste manger tranquillement avant de reprendre le métro, je me suis peut-être énervée un peu vite… mais je t’en veux pas vraiment. Enfin je crois pas. »

Elle faillit ajouter qu’ils avaient trop besoin l’un de l’autre pour se garder rancune bien longtemps, mais elle se mordit la langue juste à temps : à la réflexion elle n’avait pas très envie d’encourager plus que ça sa chère sœur à lui chercher des poux. Un peu gênée, elle jeta un regard en biais à son assiette qui nageait encore dans la sauce fromagée, et y trouva un prétexte tout trouvé pour sortir de ce sentimentalisme dégoulinant :

« Dis, t’aurais pas un petit quignon de pain qui traîne par hasard ? Il est vraiment bon ce gratin, ce serait bête d’en laisser. »

Et ce serait encore plus bête de s’enfoncer dans une déclaration d’amour fraternel en plein milieu d’un bar. Elle n’aimait pas les démonstrations publiques, cela la mettait mal à l’aise.

_________________



La sagesse du pauvre est méconnue et ses paroles, personne ne les écoute.
Revenir en haut Aller en bas
https://sophroch.itch.io/

Camille Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 432
Messages RP : 19

Date d'inscription : 07/07/2017
Jauge d'influence : 1880
Crédits : Istina & anthonyhopkins & Sam Sparro
Avatar : Sasha Lane

Âge : 21 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Serveuse

Liens rapides :


# Re: Juste un moment d’égarement   
Ven 12 Jan - 2:57

Ce n'est pas à tous les jours que Camille s'inquiète de ce que les autres peuvent penser, Jade devrait tenter de faire quelque chose de compliqué, car c'est un jour unique, elle devrait en profiter. Là, elle se contente de répondre à sa grande sœur. Le tout sonne très bien aux oreilles de cette dernière, soulagée, à sa grande surprise, qu'elle ne lui en veuille pas... vraiment. – J'vais recommencer demain alors. dit-elle, de meilleure humeur soudainement, d'un ton mutin. Sa résolution n'a pas tenue très longtemps. Mais bon, sa sœur vient de lui dire qu'elle va être mieux demain pour qu'elles puissent continuer ce qu'elle a commencé. Ou comment comprendre ce qu'elle veut comprendre. Elle va sûrement le faire avec ou sans son accord. Elle est gentille de la prévenir, non ? Elle va pouvoir s'y préparer. Peut-être même pouvoir aller étudier ailleurs pour être sûre de ne pas la croiser. Elle la prévient, si elle reste, cela veut dire qu'elle veut continuer de l'entendre.
Bah quoi ? Elle lui laisse un choix, si on veut. Quelque chose lui dit que sa petite sœur risque de ne pas être là le lendemain. M'enfin, elle, elle ne sait pas trop ce qu'elle a de prévu. Elle va dormir tard, comme bien souvent lorsqu'elle a cet horaire, mais ensuite, elle n'en sait rien. Elle travaille encore demain, mais elle ne va pas passer sa journée à dormir. Elle préfère occuper son temps de façon plus énergique et utile. Comme embêter sa sœur par exemple, si jamais elle la croise le lendemain. En étant trop honnête Jade ne s'est pas aidée. Elle aurait dû exagérer le tout pour être sûre que son aînée ne l'approche pas durant quelques jours. Trop tard.
Pour le moment, elle va juste faire ce qu'elle lui demande. Elle va essayer, elle ne se promet rien à ce niveau. – J'reviens. dit-elle, tout simplement, suite à la demande de sa soeur. Elle va en premier à une table où elle est demandée d'un signe et elle prend les commandes pour deux bières. Elle va l'indiquer et ensuite va à la cuisine chercher un petit bol avec des morceaux de pain. D'une main, elle prend les deux verres de bière qu'elle va porter aux deux clients pour ensuite revenir vers Jade avec le bol. – Voilà. qu'elle lui dit, une fois le récipient sur la table.
Elle regarde ce qui reste du mets, surtout de la sauce. Le meilleur selon elle. Elle adore toujours tremper du pain et laver l'assiette de cette manière.
Elle regarde quelque instant vers la scène et se retourne ensuite vers l'autre Fontaine. – Autre chose pour Madame ? lui demande-t-elle, faisant une révérence. Elle ne veut pas asticoter sa frangine encore une fois, elle a un peu plus d'énergie à présent qu'elle sait qu'elle va peut-être pouvoir le faire le lendemain. C'est fou ce que quelques mots peuvent faire.

_________________

If the fish swam out of the ocean ◘ And grew legs and they started walking ◘ And the apes climbed down from the trees ◘ And grew tall and they started talking ◘ And the stars fell out of the sky ◘ And my tears rolled into the ocean
Revenir en haut Aller en bas

Jade Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Messages RP : 16

Date d'inscription : 11/09/2013
Âge du joueur : 28
Jauge d'influence : 3388
Crédits : Arté
Avatar : Chrishell Stubbs

Âge : 18 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Étudiante

Liens rapides :

Capacités spéciales : Programmation mémorielle (enregistrement de souvenirs)


# Re: Juste un moment d’égarement   
Sam 3 Mar - 18:04

« Oh Camille ! »

Jade aurait voulu y mettre toute l’indignation que lui inspirait cette drôle de promesse : elle venait de se mettre à nu, limite de lui avouer qu’elle l’aimait et qu’elle avait besoin d’elle ! cette confession manquée méritait plus de considération que ça. Malgré tout ce retournement ressemblait tellement plus à Camille que la trêve promise qu’il y avait un éclair d’amusement mal contenu dans la façon dont elle roula les yeux. Elle s’était fait avoir (comme d’habitude), mais c’était de bonne guerre. En fait c’était plus rassurant d’une certaine façon, si ç’avait duré trop longtemps elle aurait fini par croire que sa grande sœur s’était fait remplacer par un Sonaaq. Ou qu’elle préparait quelque chose de vraiment, vraiment pas net, elle savait pas ce qui était le plus inquiétant. Bref. Reprenant son verre pour se donner de la contenance, elle terminait tranquillement de siroter son jus. Maintenant qu’elle y songeait il goûtait quand même vachement la pomme, comme quoi ils en avaient peut-être bien réserve malgré ce qu’avait dit sa chère sœur. Peu importait, elle avait eu ce qu’elle voulait, quant à demain… eh bien elle supposait que c’était un autre jour, comme venait justement de le souligner Camille. Le jour d’une interro, par exemple. Il faudrait d’ailleurs qu’elle ne tarde pas trop si elle voulait relire à son aise ses notes avant l’heure du coucher. Aussi elle n’y alla pas par quatre chemins quand sa sœur revint avec le bol à pain :

« L’addition, si ça ne te dérange pas ? Je voudrais pas te déranger trop longtemps. (Même si en vrai elle était plutôt venue pour lui donner un coup de main aussi elle se sentit obligée de rappeler,) D’ailleurs c’est toujours d’actualité, le rabais spécial gentille petite sœur ? »

Hashtag bonne poire, mais qui ne perd pas le Nord – ni une miette de son pain qu’elle commença à tremper généreusement dans la sauce. C’était toujours ça de pris sur l’ennemi.

_________________



La sagesse du pauvre est méconnue et ses paroles, personne ne les écoute.
Revenir en haut Aller en bas
https://sophroch.itch.io/

Camille Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 432
Messages RP : 19

Date d'inscription : 07/07/2017
Jauge d'influence : 1880
Crédits : Istina & anthonyhopkins & Sam Sparro
Avatar : Sasha Lane

Âge : 21 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Serveuse

Liens rapides :


# Re: Juste un moment d’égarement   
Jeu 15 Mar - 0:20

Camille est loin d'avoir compris ce que Jade lui a presque a dit. Elle a juste compris qu'elle pouvait recommencer le lendemain et a plus au moins oublié le reste, elle n'a pas discerné le message caché, le double-sens, la subtilité. C'est donc d'un sourire à la Colgate qu'elle adresse à Jade, après son ''Oh Camille'' et elle lui fait ensuite un clin d'œil, fière d'elle. Entendre le ton utilisé a été très agréable pour elle. Peut-être qu'elle va lui laisser une journée de plus question de penser qu'elle l'a oubliée et la surprendre. Quoique, ce ne serait pas très surprenant. Ce ne va pas être la première fois qu'elle ferait quelque chose comme ça. Elle pourrait très bien continuer ce soir, ne pas écouter ce qu'elle a dit, mais elle ne voudrait pas que sa petite sœur échoue à cause d'elle. Ce n'est pas parce qu'elle, elle n'a pas la fibre des études, qu'elle ne comprend pas que c'est important pour sa sœurette, surtout qu'elle vise un métier très difficile. C'est sa façon à elle de l'encourager.
– T'es ma sœur, tu peux pas me déranger. lui réplique-t-elle, papillonnant des yeux d'un air un peu trop innocent pour l'être. Elle la dérange presque tout le temps en fait, mais elle se dit que c'est sûrement parce qu'elle aurait préféré être enfant unique... ou parce qu'elles dorment dans la même chambre et que c'est un peu trop. Elles ont pas le choix, pas les moyens de faire autrement, mais c'est un peu trop s'immiscer dans sa bulle. – Mais oui. C'est mieux pour elles en fait. Bref, elle va donc chercher l'addition avec le rabais spécial employé. – J'peux faire autre chose ? lui demande-t-elle, une fois de retour à sa table (non sans avoir refait un tour dans la salle pour répondre à d'autres clients).

_________________

If the fish swam out of the ocean ◘ And grew legs and they started walking ◘ And the apes climbed down from the trees ◘ And grew tall and they started talking ◘ And the stars fell out of the sky ◘ And my tears rolled into the ocean
Revenir en haut Aller en bas

Jade Fontaine
Humaine non-alignée
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1788
Messages RP : 16

Date d'inscription : 11/09/2013
Âge du joueur : 28
Jauge d'influence : 3388
Crédits : Arté
Avatar : Chrishell Stubbs

Âge : 18 ans
Statut marital : Célibataire
Code génétique : Être humain
Occupation : Étudiante

Liens rapides :

Capacités spéciales : Programmation mémorielle (enregistrement de souvenirs)


# Re: Juste un moment d’égarement   
Dim 18 Mar - 13:23

« Non, c’est parfait, confirma Jade alors qu’elle rasinait les dernières traces de sauce fromagée au fond de son assiette. Essaie juste de pas oublier tes clés, la prochaine fois. »

Elle adressa à sa grande sœur un sourire narquois, histoire de lui rappeler qu’à la base, si elle était passée ici, c’était avant tout pour lui rendre service. Elle se frotta ensuite les mains au-dessus de l’assiette à soupe pour en chasser les dernières miettes de pain puis s’essuya les mains et la bouche avant de prendre connaissance de la note. Elle avait de quoi donner la monnaie juste (elle avait justement cassé un billet la veille pour s’acheter un sandwich à la cantine scolaire), mais elle savait que même les liens fraternels les plus fusionnels (et le leur ne l’était pas exactement) ne survivraient pas à une grossièreté aussi grave qu’un oubli de pourboire. Elle prit du coup un moment de réflexion pour déterminer le juste prix du service corrélé au service qu’elle-même avait rendu, quand une modulation particulièrement entraînante dans la mélodie lui fit réaliser qu’elle était en train de dodeliner de la tête au rythme de la musique. C’était vraiment bon. Touchant. Vibrant. Elle ne chercha pas à se retourner (c’était trop risqué pour l’instant), mais elle sentit son cœur se serrer dans un malaise agréable mais gênant, sourd mais intense. Fronçant les sourcils elle se décida finalement à attraper son porte-monnaie pour en sortir l’équivalent du prix de son plat, sans le rabais, plus un très léger supplément. Cela lui semblait plus juste pour ce qu’elle avait senti de cette soirée.

« À partager entre toi et les artistes, proposa Jade en tendant la monnaie à Camille. Ça se fait je crois ? J’espère qu’ils iront loin. Ils sont très doués. »

Sur ce elle repoussa sa chaise pour se lever, tout en évitant soigneusement de faire face à la scène.

_________________



La sagesse du pauvre est méconnue et ses paroles, personne ne les écoute.
Revenir en haut Aller en bas
https://sophroch.itch.io/

Contenu sponsorisé

# Re: Juste un moment d’égarement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juste un moment d’égarement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Juste pour rire
» photos du chariot de guerre ( juste monté )
» Essai: juste une petite salutation!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alienation :: Paris :: Zone de loisir :: Lieux festifs :: Fuaim Giotár-
Sauter vers: