Dons paranormaux

Ogma
Président du conseil de colonisation
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Messages RP : 0

Date d'inscription : 01/09/2013
Doublures : Équipe administrative
Jauge d'influence : 0
Avatar : Prometheus

Âge : Inconnu
Code génétique : Hôte
Occupation : Président du conseil de colonisation

Liens rapides :


# Dons paranormaux   
Jeu 6 Avr - 12:31

Dons

Aspect paranormal de l’univers d’Alienation, les dons peuvent être développés par tout personnage humain, à la création comme en jeu, quel que soit sa faction ou son rapport aux Sonaaqs. Leur apparition et évolution sont cependant régies par certaines règles spécifiques.

Définition


Pour comprendre d’abord de quoi il s’agit, voici un extrait de l’Encyclopédie :

Homo sapiens (améliorés) a écrit:
Quelques mois après les premières implantations [de Sonaaqs symbiontes] certains hôtes ont manifesté des capacités hors-norme, ou plus exactement qualifiées de « paranormales ». Cela allait de déplacer un objet à distance à allumer une bougie par la force de la pensée. Sans être totalement inconnus de la population-hôte, ces phénomènes ne s’étaient apparemment jamais développés à assez large échelle pour être scientifiquement observables et étaient donc de manière générale cantonnés au rang de superstition.

Les effets sont divers et variés, si bien qu’il est impossible de les énumérer de manière exhaustive, mais on observe quelques constantes.
– Le premier est leur faible portée de départ : dans le cas de la télékinésie, par exemple, elle ne s’appliquera que sur un nombre limité d’objets légers proches de l’individu et sur de courtes distances. Il est possible d’élargir le spectre d’action, mais cela demande un long entraînement dont les progrès seront aléatoires et surtout très progressifs.
– Le second est une certaine homogénéité. Quand un individu développe plus d’un don ceux-ci sont toujours fortement liés d’une manière ou d’une autre. Une hypothèse avance que les dons paranormaux demandant de grands efforts, les cellules qui sont à l’origine de ces derniers se spécialisent relativement rapidement.
– Enfin on a remarqué que les dons développés ont souvent un rapport avec le vécu ou les intérêts de l’individu – ce qui explique en partie la seconde observation. Il n’est pas encore clair si ce sont ces capacités à l’état latent qui ont inconsciemment tourné l’individu en question vers sa vocation ou si c’est au contraire sa familiarité avec tel ou tel domaine qui favorise sa spécialisation parmi le grand panel des dons paranormaux.
Même sans Sonaaq, n’importe quel être humain peut en théorie développer un don mais cela lui demandera un plus grand investissement de départ. Il est à noter toutefois que cette pratique est sous le coup d’une loi impériale et assimilée à un port d’arme. Pour des raisons de sécurité seuls les hôtes et anciens hôtes ont le droit d’en faire usage – les dons « sauvages » (soit apparus sans le contrôle d’un Sonaaq impérial) sont en effet réputés instables et donc aussi dangereux pour soi que pour autrui. Le principal danger est en réalité de se faire prendre en flagrant délit par les autorités – certains rebelles humanistes ou symbiontes passent cependant outre la loi dans le but de se battre à arme égale avec l’envahisseur.

Apparition


Les dons pouvant très fortement varier les uns des autres, il y a plus d’une façon de découvrir le sien – il est cependant très peu probable (lisez par là impossible) que cela se fasse complètement par hasard. Pour le valider l’équipe aura donc besoin d’explication claire et cohérente sur son contexte d’apparition, libre à vous de leur donner la forme que vous voulez.

Le contexte le plus simple à justifier reste bien sûr le fait d’être l’hôte d’un Sonaaq. Les Sonaaqs étant en effet de puissants catalyseurs (dans ce domaine comme dans d’autres), leur simple présence finit très souvent par déclencher les premières manifestations au bout d’un certain nombre de mois. Ce n’est cependant pas automatique : il y a là-dedans une part de volonté, d’exploration des limites, mais aussi quelque part de hasard. Un hôte peut tout-à-fait mettre plus longtemps qu’un autre à développer ce genre de capacité, voire ne pas les développer du tout. Si vous préférez jouer un hôte avec des capacités humaines, c’est votre droit le plus strict – et vous pouvez même changer d’avis à tout moment.

Le processus devient un petit peu plus compliqué quand un humain développe son don sans l’aide d’un Sonaaq. Cela demande un long travail sur soi-même et une volonté de fer, et ce sans aucune garantie de résultat. Avant l’arrivée des Symbiontes, quand le phénomène n’était pas connu et encore moins pris au sérieux, seuls quelques très rares marginaux avec de (très) fortes croyances ont pu mener ce travail et développer ainsi consciemment leur don. Pendant la guerre civile certains groupes rebelles se sont par contre lancés dans des expériences d’entraînement intensif, inspirées de divers courants philosophiques ou ésotériques, avec parfois quelques belles réussites mais tout de même pas mal de déceptions.

Un don peut aussi se développer sans que la personne en ait conscience et ait mené de travail particulier à ce sujet – pour peu que ce don ait un rapport direct avec une activité qu’elle pratique très souvent, en s’impliquant corps et âme. Un passionné de jardinage pourrait ainsi avoir un mauvais pressentiment par rapport à un léger retard de floraison d’un plant et l’isoler des autres avant même que les premiers signes d’un champignon se manifestent. Cela pourrait être un heureux hasard, le résultat d’une solide expérience ou les prémisses d’une empathie végétale. Il faut cependant noter que les dons qui se sont développés ainsi évolueront peu ou de façon anarchique tant que la personne ne prendra pas conscience de ses capacités pour les cultiver sérieusement.

Si votre personnage possède un don à sa création, pensez simplement à mentionner dans son histoire comment il en est venu à se manifester. Dans le cas d’un développement en jeu, il suffira de nous résumer plus ou moins brièvement ici l’évolution RP qui y a mené. Tant que cela ne sort pas de nulle-part et que ça reste cohérent à la fois avec le profil de votre personnage et le contexte d’Alienation, il ne devrait pas y avoir de problèmes.

Évolution


Pour comprendre comment fonctionne notre système d’évolution des dons, il ne faut pas voir chaque don comme un bloc monolithique mais comme une compétence qui se compose d’un certain nombre de caractéristiques, ou « aspects ». Un peu comme le saut à la perche comprend à la fois une bonne foulée de départ, l’art de planter la perche au bon moment et dans le bon angle et une position adéquate lors du saut en lui-même pour passer des barres toujours plus hautes, un don bien maîtrisé passe par toute une série de paramètres à améliorer individuellement pour augmenter en puissance.

De la même façon que chaque discipline appelle des sous-compétences différentes, chaque don peut potentiellement avoir ses propres aspects à développer, même si certains sont communs à beaucoup. Des aspects comme la portée ou la durée d’effet sont ainsi des exemples assez classiques de ce que vous pouvez améliorer – ou ne pas améliorer si vous estimez plus approprié que votre don n’affecte que vous-même ou qu’il ne se manifeste que de façon instantanée. Dans le cadre d’un don de manipulation de la température d’un objet, un autre aspect plus spécifique serait la limite de température vers le haut ou vers le bas que vous pourriez modifier.

Pour faire simple, si vous voulez connaître les aspects de votre don, pensez juste à toutes ses caractéristiques que vous pourriez un jour vouloir améliorer – et considérez que chacun commence au niveau le plus bas que vous puissiez imaginer, dans la logique du don en question. La portée sera ainsi par exemple limitée à soi-même, au contact ou (dans le cas des dons où la particularité tient à la distance d’action) à deux ou trois centimètres maximum. Pour augmenter la puissance de ces aspects, il faudra passer par un achat d’amélioration.

À l’aide de l’influence gagnée grâce à votre activité ou reçue à la création en fonction de votre profil, vous pouvez à tout moment décider de vous acheter de nouvelles améliorations. Une amélioration ne concerne qu’un aspect de votre don et l’augmente de façon très légère – quelques centimètres pour une distance, quelques centaines de gramme pour un poids,… Si les premières améliorations sont relativement peu chères, leur prix augmente au fur et à mesure que votre don gagne en puissance, de façon très progressive pour les hôtes et par pallier plus brutal pour les humains qui ne sont pas soutenus par un Sonaaq.

Pour connaître le coût en influence de votre prochaine amélioration, prenez le numéro de celle-ci (donc le nombre d’améliorations déjà achetées +1) et référez-vous à ce tableau :

Amélioration n°Coût pour un hôteCoût pour un simple être humain
125100
250100
375100
4100100
5125200
6150200
7175200
8200200
9225300
10250300
11275300
12300300
13325400
14350400
15375400
16400400
17425500
18450500
19475500
20500500
21525600
22550600
23575600
24600600
25625700
26650700
27675700
28700700
29725800
30750800
31775800
32800800
33825900
34850900
35875900
36900900
379251000
389501000
399751000
4010001000

Notez que l’apparition d’un second don est considéré comme une amélioration à part entière et fait donc partie du décompte, de même que l’amélioration de tous les aspects potentiellement liés à cette nouvelle capacité. Le lien entre les différents dons doit aussi suivre une certaine logique pour être validée.

Pour savoir à tout moment où vous en êtes, n'oubliez pas de tenir à jour votre Fiche P. Il est indispensable d'en poster une avant toute requête d'amélioration de don (à demander ici).

L’équipe administrative reste à votre disposition pour toute question, que ce soit pour traiter un cas spécifique ou dissiper vos doutes par rapport à notre système.

Corps & âme


Un dernier point à préciser est le sort du don en cas de changement d’hôte : un don est lié à un corps précis et ne pourra en aucun cas être transféré à un autre. Un Sonaaq qui perd son hôte (que ce soit volontaire, accidentel ou la simple fin d’un accord entre l’hôte et le Sonaaq) perd aussi les dons et améliorations qu’il aura investi dedans. En fonction des circonstances de la séparation et de l’influence du Sonaaq dans sa faction il sera parfois possible de négocier un nouvel hôte plus ou moins avancé dans le développement de son propre don (nécessairement différent du premier). Sans justification RP solide considérez toutefois qu’il faudra recommencer à zéro le développement de nouvelles capacités paranormales.

Inversément un personnage humain pourra garder ses avancées quels que soient ses changements de statut (réquisitionné comme hôte de longue durée, libéré d’un Sonaaq qui réprimait sa personnalité, séparé après une période de cohabitation,…). Tant que le don en question continue à appartenir au même joueur (et que ce dernier respecte les règles de double-compte, s’il y a lieu d’être), cela ne posera aucun problème. En cas de cession à un autre joueur (que ce soit sous forme de scénario ou d’accord avec un joueur présent), nous demandons toutefois de nous contacter à l’avance. Les affaires de ce genre seront jugées au cas par cas.

ALIENATION soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif

_________________
Ceci est un compte-administrateur dont les messages privés ne sont pas systématiquement vérifiés. En cas de besoin prière de contacter directement les membres de l'équipe administrative !
Revenir en haut Aller en bas
http://alienation.forumactif.org
 
Dons paranormaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» ─ Demande de dons particuliers.
» Les dons magiques.
» [Dons] Pokemons d'élevage pour la strat
» Héritage magique et dons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alienation :: Institutions du nouveau régime :: Constitution impériale :: Législation-
Sauter vers: